EVERY PIECE IS A MASTERPIECE Mathias Kiss réinterpète Nouvelle DS 3 à travers une expérience immersive

Paris, 10 novembre 2022

Pour exprimer, au-delà des conventions, son art du raffinement en matière de savoir-faire et de créativité d’avant-garde, DS Automobiles donne carte blanche à Mathias Kiss pour réinterpréter à travers l’exposition d’une série d’œuvres « MASTERPIECES », l’esprit de Nouvelle DS 3 E-TENSE, un modèle 100 % électrique.

 

Pour cet artiste emblématique de la scène parisienne contemporaine qui bouscule les codes de l’héritage classique tout en maîtrisant l’expertise de savoir-faire historiques (techniques manuelles de la feuille d’or, du faux-marbre), Nouvelle DS 3 E-TENSE se transforme en « matière à créer », les composantes clés de son identité étant savamment détournées pour devenir sculptures monumentales ou installations immersives.

DS 3 & Matthias Kiss

Pour retranscrire fidèlement la vision de Nouvelle DS 3 E-TENSE consistant à faire du voyage un véritable « Art de vivre à la Française », Mathias Kiss imagine un dialogue entre l’univers de la voiture et sa propre culture des intérieurs, basée sur une démarche de déconstruction des codes historiques de l’habitat et de l’ornement, qu’il traduit en œuvres contemporaines in-situ.


En s’inspirant de l’élégance des tons de son sujet, de la finesse de ses motifs, du caractère sculptural de ses formes, ou encore de sa haute-technologie, Mathias Kiss crée un parcours, à la fois intérieur et extérieur, composé de sculptures et d’aménagements en salons d’un genre nouveau, et dont l’expérience immersive, à la fois visuelle et sonore, transforme notre conception globale de l’art de vivre.

Les Masterpieces Le Moteur-Sculpture

DS 3 & Matthias Kiss

En exposant, dans une version « dénudée », le moteur de Nouvelle DS 3 E-TENSE au milieu de la cour de l’Hôtel de Coulanges, Mathias Kiss redonne ses lettres de noblesse à une composante de la voiture, généralement exclue de notre champ de vision alors qu’elle en incarne le « coeur ».

 

A travers sa mise en scène, l’artiste nous offre une interprétation encore plus sacralisante de cette pièce « maîtresse ». En dehors de faire écho à son énergie 100% électrique, son ornement réfléchissant à la feuille d’or lui confère des allures de sculpture antique. Cette référence à la notion d’héritage classique est amplifiée par l’effet monumental d’élévation de l’oeuvre sur un piédestal, lui-même recouvert de feuille d’argent. Les formes architecturales épurées et déconstruites, fidèles au vocabulaire de l’auteur, appliquées à ce support expriment une vision ultra-contemporaine de Nouvelle DS 3.

Le Salon d’Écoute Immersif et ses Sièges-Sculpture

À l’étage de l’Hôtel particulier, Mathias Kiss nous fait vivre l’ambiance « cocon » de Nouvelle DS 3, en comparant son habitacle à un « salon d’intérieur » au style insaisissable entre héritage classique et vision du futur. Les sièges avant de Nouvelles DS 3 conservent leur fonction d’assise mais leur forme sculpturale et leur qualité d’exécution artisanale (confection bracelet de montre, point perle) sont propices à l’imagination. Moulées dans le plâtre et recouvertes entièrement d’un motif marbré crayonné de la main même de l’artiste, ces pièces se transforment symboliquement en sculptures de marbre.

 

Les 12 enceintes du système hi-fi de la voiture sont ainsi disséminées de part et d’autre de l’espace, incrustées dans des boîtiers décoratifs qui ornent les murs tels des tableaux. Cette configuration en « Salon d’Écoute » de pointe n’aurait pu être aboutie sans l’intervention d’une référence de la scène musicale expérimentale. Le compositeur Jonathan Fitoussi a ainsi été invité à produire une création sonore sur-mesure inspirée par ce « cocon » automobile. La « symphonie émotionnelle » que nous renvoie ce maelström visuel et sonore est enfin amplifiée par l’effet de dédoublement de l’espace par un plafond-miroir.

DS 3 & Matthias Kiss

Le Luminaire-Sculpture

DS 3 & Matthias Kiss

Dans l’escalier d’honneur de l’Hôtel de Coulanges, Mathias Kiss s’inspire à la fois de la puissance électrique de la motorisation, tout en faisant écho à la signature lumineuse de Nouvelle DS 3 E-TENSE. L’artiste reprend notamment le principe de filaments positionnés sous les projecteurs de la voiture. Ceux-ci sont traduits symboliquement en une sculpture luminaire ultra-minimaliste de LEDs, dont la forme graphique et anguleuse rappelle la signature de Nouvelle DS 3.